INITIER SES ENFANTS AU VÉLO D'HIVER, C'EST DU SPORT!

Expérimenter le plein air à l'ère des «bulles familiales»


Initier ses enfants à un sport, c’est le même principe qu’initier des amis, mais, curieusement, avec pas mal moins de patience pour sa progéniture. Voici des conseils de mamans devenues guides de fat bike le temps d’une sortie familiale.


En ces temps particuliers où les activités extérieures en bulle familiale sont limitées et répétitives, il nous faut être innovant. Avec COVID, c’est différent, impossible de confier les enfants à un entraîneur passionné et spécialisé afin de les initier à de nouvelles activités. Voici pour vous, chers parents, quelques idées pour partager votre passion du plein air sans perdre le sourire.

D'entrée de jeu, pour initier les petits de moins de 7 ans, nos mamans recommandent le fat bike seulement pour ceux qui ont déjà une bonne expérience et un bon contrôle en vélo.

SE PRÉPARER

//PREMIER DÉFI : LA LOCATION

Trouver des vélos de location avec des roues de 20 pouces pour les plus petits peut s'avérer un casse-tête.  Ce n'est pas tous les centres qui en offrent. Toutefois, les vélo avec des roues de 24 et 26 pouces sont plus souvent offerts.

N'empêche que la popularité du sport réduit les disponibilités des stocks de location. Idéalement, mieux vaut ne pas faire de compromis sur la grandeur du vélo. Cependant, s'il faut choisir, mieux vaut opter pour un vélo plus petit que trop grand puisque cela facilitera le pilotage.

//DEUXIÈME DÉFI : LES CONDITIONS

Choisir la bonne journée, avec les conditions idéales pour initier nos cyclistes en herbe. C’est-à-dire: une journée pas trop froide, avec un sentier bien tapé et dur pour faciliter le pédalage. Idéalement, éviter les pistes où il y a des roulières.

On oublie les journées trop chaudes et celles où il vient juste de neiger. Ce sera vraiment difficile pour eux et les sorties de pistes qui peuvent êtres frustrantes pour les petits.

//TROISIÈME DÉFI : L'ITINÉRAIRE

Choisir un centre qui propose plusieurs pistes vertes ou familiales, sans trop de dénivelé. Plus il y a d'options et moins c'est difficile, plus les enfants apprécieront. C'est le but: exit la performance, on veut s'amuser.

Pour vivre une aventure positive lorsqu'on part en forêt l’hiver, il est de notre devoir de guide de bien préparer la sortie et de choisir un itinéraire adapté pour le niveau de chacun.

ASTUCE POUR FAIRE PARTICIPER LES ENFANTS

Présenter la carte des sentiers et les propositions d’itinéraires aux enfants la veille de l’activité. Cela leur donne l’occasion de choisir les sentiers qu'ils veulent faire et de visualiser l’aventure à venir.

Une sage progression dans le choix des trajets limite les conflits et aide à miser sur les réussites plutôt que de s’acharner sur la performance ou bien de vouloir à tout prix rentabiliser la location.

TRUCS de mamans pour la préparation

VÊTEMENTS
Pour les enfants:
Bas: pantalon de neige pas trop ample ou un pantalon de printemps doublé.
Haut: manteau d’hiver, avec une seule couche en dessous (style combine).
Tête: prévoir une tuque mince ou un tube pour mettre en dessous du casque de vélo.
Mains: Préférez les gants aux mitaines, ce sera plus facile pour le freinage et tenir les poignées.
Pieds : Les bottes les plus chaudes possibles.

Pour le parent:
S'apporter des vêtements chauds (manteau, mitaines, tuque, etc...) pour les pauses. Vous ferez beaucoup d'exercice, mais vous serez souvent arrêtés ou à bas régime.

QUOI APPORTER
- des mitaines, des gants et des bas de rechange;
- des chauffe-mains et pieds;
- des lunettes de soleil;
- des gourdes qui ne gèlent pas;
- une trousse de premiers soins;
- des collations réconfortantes chocolat chaud par exemple);
- un sac à dos assez grand pour tout contenir.

GÉRER LES ATTENTES DE TOUS LES MEMBRES DE LA FAMILLE

Surtout, ne pas cacher aux enfants que faire du vélo à gros pneus est une activité exigeante et imparfaite. Peu importe leur âge, bien les informer : ce n’est pas facile et il faut s’attendre à tomber quelques fois.

Le rythme de croisière d’un enfant sera sûrement bien différent avec les roues format Lego de 20 ou 24 pouces de diamètre de celui du reste de la famille, avec les roues d’engins de guerre de 27,5 de diamètre.

Il ne passera pas partout, il ne montera pas de gros dénivelés, il sera impatient et fatigué par moment.

Le parent doit donc prévoir mouliner à petit braquet en adaptant sa cadence à celle de l'enfant, s’habiller en conséquence et prévoir jouer au remonte-pente humain.

Si le terrain est abrupte, il faudra montrer aux jeunes comment pousser leur vélo et les avertir que cela fait aussi partie du sport.

Si les descentes nous semblent faciles, il peut en être autrement pour les enfants. Le freinage n’est pas le même en hiver, ça glisse et on ne voudrait pas retrouver son jeune dans un arbre. Vaut mieux inviter les enfants à marcher pour une partie ou la totalité de la descente.

Apprendre à un enfant à marcher à côté de son vélo, c'est parfois vu d’un mauvais oeil. Au contraire, devenir autonome à pousser sa monture tout en analysant les textures, les dénivelés et les choix de lignes, c'est tellement pertinent et formateur!

 

Les petites réussites des enfants sont souvent bien au-delà des grandes prouesses techniques! Demeurer positif, apprécier le moment présent en forêt, apprendre à nos aventuriers à se respecter et à croire en soi sont aussi des accomplissements à valoriser!

Nous sommes peut-être loin des manœuvres de hautes voltiges dignes d’une publication Instagram, mais ces réussites seront ancrées dans ces petits êtres pour toute leur vie.

S’ORGANISER POUR QUE TOUT LE MONDE S’AMUSE

Que faire quand tu dois partir en sentier avec des enfants qui ne roulent pas du tout au même rythme?

//L’OPTION À 2 ADULTES

Diviser le groupe, dès le départ, en proposant deux itinéraires ou bien privilégier les pistes en boucle. Cela permettra à chacun de s’amuser et de progresser à bon rythme et de se sentir respecté.

Permettre au plus rapide de rouler à sa vitesse. Il peut ainsi choisir de rouler un même sentier deux fois en boucle et essayer de battre son propre temps.

//L’OPTION EN SOLO

Pas le choix, un seul itinéraire possible. On laisse le plus vieux guider. On lui demander d'attendre lors de croisées de chemin ou après un 5 minutes seul s'il a semé le reste de la famille. Il faudra accompagner le plus lent pour l’aider, surtout s’il tombe plus souvent.

Pour les montées, aller porter son vélo en haut et revenir aider les enfants à pousser leur vélo. C’est bon pour le cardio!

TRUCS de mamans pour profiter de l'activité avec ses enfants


PRENDRE DES PAUSES
... pour observer et écouter la nature.
... pour prendre une collation réconfortante.
... pour marcher à côté de son vélo.

JOUER
LA POURSUITE À VÉLO (LE LIÈVRE ET LE RENARD POUR LES PLUS JEUNES)
Le jeu est simple, laisser partir l’enfant ou le lièvre à vive allure tout en lui laissant une longueur d’avance, pour ensuite essayer de le rattraper.

LA MISSION
Pourquoi ne pas se munir de walkies-talkies, ce qui rendrait l’activité digne d’un film d’agents secrets?

LE REMONTE-PENTE HUMAIN
Se traduit par l’action de courir sur le côté de la piste en poussant son enfant sur le vélo de la main gauche tout en poussant son propre vélo de la main droite. Très intéressant pour se réchauffer et pour activer des sourires de bonheur de la part l’enfant. Possibilité de rester sur son vélo, mais plus difficile avec les autres usagers.

AVOIR LE SOURIRE JUSQU’À LA FIN

L’objectif est de vivre une nouvelle aventure, mais le défi ultime est de la terminer avec le sourire et avoir le goût de recommencer.

N'oublions pas que nos enfants doivent sortir de leur zone de confort. Essayons que cela se fasse en douceur et en harmonie. Notre mission de maman (ou papa) guide, à chacune des sorties en plein air, est d’encourager nos jeunes à aimer bouger en forêt pour leur bien-être.

Ceci dit, comme parents, on doit quitter la maison avec beaucoup d’amour et de graines de patience dans les poches, et ce, à chacune de nos péripéties en plein air!

L'expérience de Marie-Ève: en couple avec 2 enfants de 9 et 11 ans à EMPIRE 47

ÉQUIPE 1
Maman et sa fille de 9 ans (vélo 24 pouces de roue)

ITINÉRAIRE
Départ dans la nouvelle Familiale, à droite dans la Nomade en direction de la Pee Wee et retour vers l’accueil par la Pneu d’hiver.

TOTAL
5,5 km, environ 1h45 de vélo et 15 minutes de pauses.

ÉQUIPE 2
Papa et son garçon de 11 ans (vélo xsmall 26 pouces de roue)

ITINÉRAIRE
Départ dans la nouvelle Familiale, à droite dans la Nomade en direction de la Pee Wee (en passant dans la Pneu d'hiver), Pètepisrépète et retour par la Pneu d’hiver, enchaînée de la Jump Line.

TOTAL
8km, environ 1h30 de vélo et 30 minutes de pauses.

 

L'expérience de Dannie: maman en solo avec 2 enfants de 5 et 8 ans au Centre nature de St-Basile

L'ÉQUIPE
Maman avec ses garçons de 5 et 8 ans (vélo de 20 pouces de roue)

ITINÉRAIRE
Boucle de la Chanteuse avec un petit bout dans le sentier de l’érablière.

TOTAL
3,5 km, environ 2 heures et quelques pauses.

Marie-eve Coutu

Marie-Ève Coutu

Native de l’Abitibi, j’ai toujours été une passionnée de la nature. Arrivée à Québec, il y a plus de 20 ans, j’ai découvert le vélo de montagne avec un engin simple suspension. J’ai fait de la course XC et des raids. Encore aujourd'hui, je préfère que mes roues restent au sol et j'adore les longues montées techniques. Passionnée, j'enseigne le vélo aux jeunes depuis 20 ans et je collabore au programme de formation jeunesse du centre Empire 47.

Dannie Rousseau

Dannie Rousseau

Hygiéniste dentaire dans la vie, je suis aussi mordue de vélo de montagne. J’ai découvert ce magnifique sport il y a quelques temps et depuis, j’en mange! Me retrouver sur deux roues en forêt, grimper les montagnes et les dévaler par la suite, il n’existe pas meilleur feeling aussi exaltant que cela. Mon but: faire un avec mon vélo. Ma devise: attitude is altitude.

ARTICLES RÉCENTS

VIEW ALL

2 Comments to “ INITIER SES ENFANTS AU VÉLO D’HIVER, C’EST DU SPORT!”

  1. Stéphanie Richer says :Répondre

    Merci pour ces infos. C’est justement un de nos projets de cet hiver. Plusieurs trucs auxquels je n’avais pas pensé!

    1. Super ! Tu nous donneras des nouvelles de ton expérience! – Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TOP