Texte et photos par Marie-Christine Daignault

LA LARGEUR DU GUIDON: COMMENT CHOISIR LA BONNE TAILLE ?

Quand trop c'est comme pas assez [série MYTHBUSTERS]


« Plus large est ton guidon, mieux c'est. » Voilà un mythe tenace dans le merveilleux monde du vélo de montagne moderne ! On a demandé à une pro, Carolanne Gariépy, physiothérapeute certifiée en positionnement vélo, de faire la lumière là-dessus.


Est-ce un sacrilège de couper un guidon? Non, au contraire ! « Quand tu achètes un vélo, ça vient avec un guidon assez large - souvent entre 710 mm et 800 mm - qui est fait pour être coupé », dit Carolanne.

La principale idée à retenir, c'est que la meilleure largeur du guidon dépend de plusieurs facteurs. En plus de notre gabarit, il faut tenir compte de notre force, de la stabilité de nos épaules et de nos habiletés de pilotage.

La largeur du guidon est un élément qui a un impact important sur la conduite. Ton choix final reposera sur le type de terrain que tu roules, le style de conduite que tu souhaites et le type vélo que tu pratiques le plus souvent.

Avantages d'un guidon plus large :

  • conduite moins réactive
  • plus de stabilité à haute vitesse dans les virages

Avantages d'un guidon plus étroit:

  • conduite directe
  • plus d'agilité à travers les arbres

Ne pas oublier que d'autres valeurs, dont l'élévation (rise), l'inclinaison (sweep) ou la longueur de la potence par exemple, viennent aussi jouer sur la position du cycliste (et la largeur idéale du guidon).

Comme tu le vois, ce n'est pas uniforme pour tous, il n'existe pas de one size fits all. 

LA LARGEUR IDÉALE D’UN GUIDON

  • les coudes alignés avec les poignets (dans la majorité du temps)
  • ne pas casser les poignets 
  • en position assise: avoir un espace d’environ 20 à 30 degrés d’abduction (mouvement qui décolle le bras du corps) entre le bras (l’humérus) et le tronc
  • en position engagée: avoir un espace d'environ 90 degrés d’abduction entre le bras (l’humérus) et le tronc

COMMENT SAVOIR SI JE SUIS BIEN ?

Tu cherches d'abord et avant tout un bon compromis entre :

  • la force de poussée
  • la force de tirage
  • l’amplitude articulaire
  • la santé des épaules

LA FORMULE MAGIQUE (OU PRESQUE)

Bon ok... la magie n'existe pas vraiment et les solutions simplistes non plus. Il n'y a ni formule unique, ni standard, mais puisqu'il faut commencer quelque part, voici un calcul qui propose un bon point de départ pour choisir ta largeur de guidon.

Pour une femme: multiplier ta grandeur en cm par 4,26

Pour un homme : multiplier ta grandeur en cm par 4,40

LE TEST DU PUSH-UP

Pour déterminer la position dans laquelle tu as le plus de force en descente : faire un push-up au sol (sans trop éloigner tes doigts les uns des autres). Mesure la distance entre tes 2 petits doigts lorsque tu sens que tu es dans le meilleur de ta force pour faire le mouvement. Ici aussi, il s'agit d'un point de départ (on ne fait pas de push-up en vélo!).

// TON GUIDON EST TROP LARGE?

  • Prends une paire de poignées dont les bouts s’enlèvent.
  • Déplacent les vers l’intérieur du guidon d’environ 5% ou 10 à 20 mm.
  • Remets les embouts sur le guidon (pour la sécurité).
  • Teste cette largeur de prise de main* en roulant plusieurs terrains et donne-toi du temps à t’habituer à cette nouvelle position.

Si ton vélo semble instable, que tes épaules travaillent trop ou que tu perds de la puissance, c’est trop étroit. Élargis tranquillement de quelques millimètre ta prise de main jusqu’à ce que tu trouves ton confort. Oui, oui, les millimètres font la différence dans le positionnement.

* La prise de main fonctionnelle sur le guidon est la distance entre la partie extérieure des 2 mains.

COUPER SON GUIDON N'EST PAS SORCIER

Ce n'est pas très compliqué de couper un guion en aluminium, mais tu dois «NE PAS TE TROMPER». Comme on dit: «Mesure 3 fois et coupe 1 fois». Une fois les tests de pilotage concluants, c'est le moment de couper. Voici comment en accéléré.

// TON GUIDON EST TROP ÉTROIT ?

Change pour un plus large et fais le même procédé mentionné ci-haut.

CONSEILS POUR AMÉLIORER TA PRISE DE MAIN SUR LE GUIDON

//  BOUGER LES MAINS SUR LES POIGNÉES

Tu as sans doute remarqué que la poignée est considérablement plus grande que ta main. En bougeant tes mains, tu peux ajuster la largeur de celle-ci en fonction des sections que tu roules.

Si tu te retrouves dans une montée technique, bouge tes mains vers l’intérieur pour une prise plus étroite. Avec une bonne technique, cela augmente la puissance et réduit la fatigue.

// POSITIONNER ADÉQUATEMENT TES FREINS

AJUSTER LA POSITION DES LEVIERS

Positionne tes leviers de freins en plaçant ta main à la partie la plus extérieure de ta poignée. La majeure partie du temps, surtout en descente, tu vas utiliser cette position. Ce que tu recherches: avoir toujours les poignets droits et alignés dans la continuité de ton avant-bras vers la main lors tu déposes ton index sur le levier.

AJUSTER LA DISTANCE DES MANETTES

Cet ajustement n'est pas disponible sur tous modèles de frein. Lorsque c'est possible, une vis (son emplacement varie d'une marque à l'autre) permet de rapprocher ou d'éloigner la manette de la poignée. Tu devrais être en mesure de déposer ton doigt dans la courbure de la manette, sans faire d'effort.

ARTICLES RÉCENTS

TOUT VOIR
TOP